Mardi 25 juin

Posted By: Gabriel Feret In: Journal d'un libraire On: mardi, juin 25, 2024 Hit: 131
L’été est arrivé hier, et sa chaleur. AC a passé une semaine ici et devrait revenir d’ici peu de temps. J’ai traîné fatigue et lassitude tout ce temps, après le week-end à S, exténuant. AC et moi avons passé de bons moments, complices et drôles, mais je gardais toujours avec moi un fond de déprime. Je ne reçois pas de nouvelles de l’autre côté des montagnes. Et j’en demande peu, décidé à ne pas insister. Je ne sais pas si elle viendra me rendre visite durant l’été, comme ce fut le cas l’an passé. Alors j’hésite entre volonté d’avancer et regrets d’une histoire sans fin. Des mois que cela dure, et même deux ans maintenant. J’en délaisse même ce journal. Il faut dire que j’ai eu peu la tête à travailler, malgré la confection des colis, quelques livres saisis en stock et d’autres tâches. Je me suis résolu à délaisser la saisie pour ranger le sous-sol, plein à craquer. Et j’ai deux clients à aller voir en fin de semaine, pour acheter des livres. 
La semaine dernière, j’ai vendu un bel exemplaire des Croix de bois de Roland Dorgelès à Eric Naulleau, l’éditeur, écrivain et homme de télévision. 
Plus intéressant, voilà 30 ans aujourd’hui que Michel Foucault est décédé des suites du sida.